Une belle flambée pour le mobilier extérieur : interview de Sebastian Bergne (+ vidéo)

Au London Design Festival (du 13 au 21 septembre 2014), il n'a pas pu profiter comme il l'aurait voulu de cette grande occasion de confrontation, de flux d'idées et de lieu de rencontre pour consolider ses collaborations existantes et en créer de nouvelles. Et ce, car très pris par une multitude de projets. Mais Flame, la lampe créée pour les nouvelles collections Serralunga 2014 a répondu présente. Voire omniprésente car c'était elle la protagoniste de l'expo « Space &Light » aux côtés d'autres d'œuvres artistiques spécialement choisies pour ce qu'elles communiquent et leur fonctionnalité, symboles de l'excellence du design mondial. 

 

Ce « lui », bien sûr, c'est Sebastian Bergne : le designer anglais curieusement connu pour sa grandeur (2 m) mais surtout pour son style polyvalent et visionnaire, spécialiste du design des produits et des meubles. 

 

Dans cet entretien, il nous aide à mieux comprendre la naissance d'une lampe pour extérieur capable de décrocher une place d'honneur dans un salon international aussi prestigieux et innovant que le London Design Festival, et de dialoguer à la perfection avec des environnements riches d'histoire, art et culture. Mais aussi l'anatomie d'un objet déco qui amalgame, comme par magie, des atmosphères archétypiques (la flamme, le feu, la liaison primordiale entre la lumière et le feu) et la dimension du jeu et du divertissement (BD, dessins animés).

 

1) Le London Design Festival et la lampe FLAME à l'expo « Space and Light » : parlez-nous du dialogue entre l'espace (le Sir John Soane Museum) et la lumière (Flame) que vous avez voulu créer.

 

Le Sir John Soane museum est un endroit très spécial, créé à la fin du XVIIIe. C'est un mélange éclectique de moulures sculpturales classiques, modèles et tableaux de différentes époques. Sir John Soane a été l'un des premiers architectes à contrôler et à canaliser la lumière naturelle pour créer l'ambiance dans les espaces. Pour moi, Flame s'intègre parfaitement à ce musée car, d'une part, cette lampe possède la qualité d'une grande statue blanche intemporelle et, de l'autre, elle diffuse une lumière douce dans tout l'espace, tel un véritable incendie.

 

2) D'un point de vue émotionnel, quelles sont les caractéristiques du feu que vous avez voulu donner à cette lampe ?

 

Avec Flame, j'ai voulu comprendre le sens de la lumière incandescente et sa présence symbolique. La couleur est contrôlable aussi bien dans la version à LED que simplement avec le type d'ampoules utilisées dans les autres versions. Le but étant de transformer cette lampe en un point clé dans les extérieurs ou intérieurs où elle est utilisée.

 

3) BD et dessins animés : comment vous inspirent-ils ? D'où vient l'idée de Flame ?

 

La façon dont les images de certaines choses deviennent caricaturales, génériques ou, à la fin, symboliques a toujours été un sujet d'intérêt pour moi. En essayant de créer une forte représentation du feu, de quelque chose d'éphémère et d'incorporel, mon intention était de faire référence à notre solide expérience sur comment quelque chose a été représenté dans la culture de masse pour communiquer le sens de l'objet que j'étais en train de créer.

 

4) Flame trouve sa place dans le fil directeur « sculptural » des propositions pour extérieur de Serralunga 2014 : pour vous, quel rôle joue la lumière dans la déco d'extérieur ?

 

Sincèrement, je préfère le mobilier non éclairé de l'intérieur. En effet, m'asseoir sur une chaise illuminée me met à mal l'aise. Cependant, les environnements extérieurs ont besoin d'être éclairés d'une façon la plus naturelle possible et les objets les plus imposants ou sculpturaux illuminent plus efficacement qu'une lampe traditionnelle.

 

5) Certains architectes et designers conçoivent des environnements où la lumière n'est pas simplement un aspect essentiel de leur travail mais, au contraire, elle est capable de le transformer en en modifiant l'aspect aux yeux de l'observateur. Richard Meier affirme que « ce qui est intéressant dans la lumière est que, même si vous la connaissez bien, elle vous surprendra toujours, elle prend des formes qu'il est impossible de prévoir ou d'anticiper. Et je pense que la plus grande surprise est de voir les jeux que la lumière crée à l'intérieur des formes selon des façons que vous n'auriez jamais pu imaginer ». Quel est votre avis sur la question ?

 

La lumière a évidemment le pouvoir de transformer n'importe quel environnement d'un style à un autre complètement différent. Savoir contrôler ces « états d'âme » à travers une utilisation appropriée des diverses combinaisons des sources de lumière signifie être un décorateur d'intérieur ou un architecte de grand talent.

 

7) En quelques mots, décrivez-nous l'environnement extérieur idéal pour Flame ?

 

J'imagine Flame sur chaque côté d'une entrée donnant sur un superbe jardin, sur une plage ou encore éclairant le sentier d'une forêt. 

 

Merci Sebastian ! 

 

.... Et pour ceux qui veulent en savoir plus, la vidéo de l'entretien complet de Sebastian Bergne : avec comme héros principaux, Flame et le pouf Oasis !

 

Partager: