Le design outdoor au service de l'architecture du paysage

Jardins, terrasses, places, parcs... concevoir des espaces externes remplis de charme et de relax.

Laissons la parole aux paysagistes S. Naretto et C. Otella de « LineeVerdi »

 

Flower Moscow Show (Moscou, juillet 2014), Arketipos (Bergame, septembre 2014), Flormart (Padoue, septembre 2014), Design Junction (Londres, septembre 2014) et Voronezh (Russie, septembre 2014) : l'outdoor design au service de l'architecture et de la conception du paysage n'a pas de limites spatio-temporelles. Les événements se suivent sous le signe de l'innovation et de la créativité. Et bien évidemment, Serralunga ne peut pas manquer avec ses pièces originales Made in Italy pour l'ameublement d'extérieur.

 

Mais... en quoi consiste le travail d'un paysagiste et comment s'insère l'outdoor design dans la conception et la réalisation des environnements ?

 

Pour répondre à ces questions, nous avons discuté d'ameublement pour extérieurs, de plantes et de vases avec Stefania Naretto et Chiara Otella de « LineeVerdi » qui nous ont raconté leur travail effectué dans un dialogue constant de nature avec la conception, de plantes et de fleurs avec des pièces d'ameublement. 

 

1) Commençons par le début : comment choisir les plantes à utiliser dans vos projets et les vases dans lesquels les présenter ?

 

Le lieu même à concevoir (indoor/outdoor - exposition - climat - désirs du commettant) suggère les plantes qui peuvent y être utilisées. Uniquement si le choix s'avère correct, les plantes réussiront à vivre saines et luxuriante dans les jardinières les plus adaptées à leurs caractéristiques.

 

2) Dans votre travail de concepteurs d'environnements, quel rôle donnez-vous aux vases : simples compléments d'ameublement ou quelque chose de plus ?

 

Les vases sont non seulement un complément d'ameublement très important, mais ils sont à chaque fois choisis pour renforcer l'idée conceptuelle et pour exalter, avec cohérence et équilibre, les caractéristiques des plantes choisies pour l'environnement.

 

3) Nous pouvons donc affirmer que le vaste juste peut améliorer la « vie » d'une plante ? Existe-t-il des vases plus appropriés à des typologies spécifiques de plantes ? Et en revanche, quels sont les styles qui s'approprient les plus facilement à des compositions différentes mais également aux dimensions de n'importe quelle plante (ou presque) ?

 

En fonction du type de plante que vous décidez d'insérer dans un projet, il faut choisir la dimension du vase, puisque chaque typologie de plante possède un développement radical précis et différent. Les collections Serralunga, en ce sens, offrent une large gamme de vases avec des formes, des couleurs et des dimensions différentes. Pour les arbres, par exemple, il faut au moins 80 cm de substrat, pour les arbustes 60 cm et pour les herbacés et les petits arbustes entre 20 cm et 40 cm.

 

Plus généralement, les vases en résine, comme ceux de Serralunga, sont en général ceux qui conjuguent un bon impact esthétique au côté pratique et à la création de bonnes conditions pour la vie des plantes.  

 

4) Prenons un exemple concret. Vous souvenez-vous des collections que vous avez trouvé particulièrement adaptées à des plantes spécifiques et aux exigences de conception ? 

 

Dans le projet du vert de l'édifice résidentiel « i Graffiti », les Vas-On et Vas-Two ont été utilisés comme vrais éléments architectoniques de façade. Les grandes dimensions de ces jardinières ont permis le choix d'espèce d'arbres à développement moyen tels que l'érable argenté et l'érable champêtre.

 

En particulier, nous avons noté que le Vas-One, étant donné ses dimensions et le design original, est adapté aux arbustes d'une certaine dimension (par ex. le bambou, l'osmanthus, le photinia en arbuste) ou bien par contraste, il est également très suggestif lorsqu'il accueille une unique essence haute au maximum 20-30 cm comme le liriope muscari ou le bambou nain.

 

5) Pouvez-vous nous donner d'autres exemples ?

 

Récemment, l'espèce herbacée d'Hibiscus des marais ou Hibiscus palustris a obtenu un succès important. Il est classé comme hibiscus d'eau parce que, pour végéter et a besoin de quantités élevées et constantes d'eau. Il est caractérisé par un port droit, les troncs ont tendance à prendre une conformation ligneuse, et des tiges pubescentes avec une section en étoile. Les feuilles ont une forme ovale dans la plupart des cas entières.  Il s'agit de feuilles caduques, l'espèce perd toujours ses feuilles. Les racines sont l'unique partie pérenne de la plante, même le tronc meurt. Les fleurs sont blanches, ou bien de couleur rouge foncé ; elles atteignent un diamètre d'environ 18 centimètres et fleurissent de juillet à septembre. Actuellement, des variétés d'hybrides avec des fleurs de couleur rouge intense sont très diffusées.

 

Dans des vases, il est cultivable uniquement si l'on peut garantir une réserve hydrique constante. Il est important que l'eau maintienne toujours une hauteur égale à un tiers de la profondeur du vase : seulement ainsi, la plante peut croître au mieux. Pour cette plante, il est de grand effet de l'associer au Cache Pot New Wave de Serralunga. 

 

6) Couleurs : fleurs et plantes vs vases... Vous préférez des chromatismes en harmonie selon une logique de continuité ou, au contraire, de contraste ? 

 

Le style adopté par Lineeverdi dans la plupart des projets prévoit le choix de feuilles et de fleurs principalement en fonction d'une logique de continuité chromatique. Le contraste est créé par la présence d'un élément hors cadre, par exemple un vase de couleur rouge au milieu de plein de vases blancs. 

 

7) Dans l'outdoor design, les vases détiennent souvent une fonction importante de répartition : est-ce que vous avez en tête un projet particulier réalisé par LineeVerdi dans lequel cette fonction a eu un impact important ?

 

Dans le projet « Uno sguardo su Torino » (ndt, un regard sur Turin, vu qu'il s'agissait d'une terrasse large et longue, les vases et les compléments d'ameublement ont permis de créer des pièces idéales dans lesquelles ont été divisé l'espace externe : entrée - salon - relax - jeu - bureau.

 

8) Une dernière petite question. Quels sont les deux derniers projets outdoort et indoor dans lesquels les vases ont joué un rôle dominant et pour quelle spécificité les avez-vous choisis ? En quoi correspondaient les exigences conceptuelles et/ou créatives ?

 

Les nouveaux bureaux Novacoop srl à Vercelli : dans ce cas, nous avons choisi d'utiliser quelques Vas One et une série de Kabin.  Les Vas-One ont été utilisés de deux manières différentes : à l'intérieur de l'atrium principal, où l'on trouve plus de 5 mètres de hauteur à disposition pour les plantes, nous les avons utilisés pour accueillir les exemplaires de Camphrier (cinnamomum camphora) de grandes dimensions. Seul ce type de vase, étant donné la forme et les dimensions, permet aux plantes de cette grandeur de survivre. Dans d'autres environnements, où l'effet voulu était une composition moderne et de grand impact, nous avons en revanche assorti les mêmes Vas-One, à des essences herbacées de grande masse uniforme, tels que les sanseviera ou spathiphyllum

 

Appartement au dernier étage avec piscine à Turin : sur cette terrasse, nous avons choisi d'utiliser le modèle top Pot Hard dans les couleurs rouges et blanc-noir. Ce vase à la forme originale, bien inséré dans le contexte environnant et exalté par les plantes justes (nerium oleander nano) laisse une empreinte caractéristique à l'intérieur de l'espace qui l'accueille.  

 

Merci Stefani, Merci Chiara ! 

Partager: